Back from Saint Jean de Luz

Quelques jours après la fin du Festival du Film de Surf de Saint Jean de Luz, cette année encore la sélection a été d’une grande qualité, des légendes étaient là (Nat Young, Terry Fitzgerald, Shaun Tomson..) , et on en a pris plein les mirettes, voici une petite sélection de mes films préférés :

One California Day

Excellent film qui présente des histoires de surf en californie : celles de Joel Tudor, de la famille Malloy, Alex Knost, Joe Curren, …
A mes yeux le film le plus complet du festival : qualité de l’action, des images 16mm de toute beauté, niveau des surfers, variété des styles, contenu des histoires, esprit positif, musique, tout y est, pour tous les goûts en restant accessible au grand public.
Une séquence m’a fait monter les larmes, et pas mal d’humour, ce qui est plutôt rare dans un film de surf.
A posséder.
www.onecaliforniaday.com
Thread

Réalisé par le photographe Patrick Trefz, la qualité des images est à la hauteur du talent de celui qu’on connaissait pour ses bouquins très léchés, limite artsy.
Le film présente une séquence Joel Tudor en longboard à la côte des basques en 16mm noir et blanc, selon moi les meilleures images de longboard prises en france,
le reste du casting comprend Taylor Knox, Joe Curren, Tom Carroll, Art Brewer, les frères Campbell,… des séquences très poétiques sur un artiste qui dessine des figures géométriques géantes et éphémères sur les plages de californie.
A voir.

www.threadthefilm.com
www.patricktrefz.com

Believe

Personnellement mon film préféré, car il reprend des séquences et l’esprit de Morning Of The Earth, ce qu’aurait du rester le surf : découverte, plaisir, partage, des surfers qui shapent ou peignent, font des films, des enfants ou construisent leur maison, Steven Cooney qui campe en hermite plusieurs mois devant une vague qu’il a découvert… un mode de vie quoi !
A méditer.

Bustin’ down the Door

Très bon documentaire sur l’hiver 1975 à Hawaii et la période Shaun Tomson / Rabbit Bartholomew / Mark Richards et autres « Bronzed Aussies » avec le début du surf professionnel, l’argent, la création de Da Hui et les Black Shorts, Shaun Tomson backside à Pipeline.
La jeune génération doit voir ce film, bien que un peu long et très américain dans la forme on apprend beaucoup de choses, de belles images d’époque en super 8 et 16mm (dont un tube à 2 hallucinant, preuve qu’on peut partager des vagues même dans du 8 pieds hawaiiens !)
A étudier.
www.bustindownthedoor.com

Palmarès

Ces quatres films étaient dans la « short list » selon le président du jury, Nat Young.

Prix de la Meilleure Bande Musicale : HOT BUTTERED SOUL
Prix de la Meilleure Prise de Vue : BUSTIN’ DOWN THE DOOR
Prix du Meilleur Surfeur : Shaun Tomson
Prix du Meilleur Montage et Prix du Meilleur Film 2008 : THREAD
Prix du Public : MUNDAKA
Prix Spécial du Jury : SLIDING LIBERIA

Je trouve dommage que One California Day reparte bredouille car il méritait vraiment un prix.
Autre point, l’énorme différence des budgets entre les productions européens et les superproductions anglosaxonnes mériterait un prix du « petit budget » ou « film indépendant »,
car on ne joue pas dans la même cour : les 10000$ que la prod de « Bustin’down the door » peut claquer dans les droits d’un morceau des Stones, c’est déjà plus que le budget de la plupart des prods hexagonales…
Bruno entends ce message :)

4 réflexions au sujet de « Back from Saint Jean de Luz »

  1. olivier

    salut, je viens de tomber sur votre (ton ?) site, et je vois que quelques points communs pointent…. Je me permet de faire passer ce lien pour ceux que ça intéresse. Bientôt un fish 5’11 en fibre de bambou, balsa et plastique à base d’amidon de pomme de terre (moins d’un mois j’espère !!) mais déjà, le single 6’6 et 6’11 se comportent pas trop mal !!
    merci pour le resumé du festival. http://www.kuntiqi.com

Laisser un commentaire